L'Association du CCEAME

L’Arboretum du Mas Roussillon, propriété de la ville de Canet en Roussillon est un espace de treize hectares situé entre Perpignan et Canet en Roussillon dans les Pyrénées orientales. L’Arboretum est géré par le Centre Catalan d’Études pour l’Agronomie Méditerranéenne et l’Environnement : le C C E A M E (association loi de 1901) qui veille à la conservation des espèces et à la sauvegarde de l’environnement.

L’association du CCEAME (Centre Catalan d’Études pour l’Agronomie Méditerranéenne et l’Environnement), a pour but de:

  • Participer au développement économique, scientifique et technologique du site du Mas Roussillon.
  • Œuvrer au sein d’un centre de réflexions et d’études pour aider à la réalisation de tous projets concourant à l’évolution de l’agronomie méditerranéenne et à la protection de l’environnement.
  • Situer ces projets à court, moyen et long terme, dans le cadre de l’orientation économique, scientifique et culturelle de la ville de Canet en Roussillon.
  • Présenter des plantes adaptées au climat méditerranéen venant des 5 continents.

Le CCEAME compte à ce jour une centaine d’adhérents, qui apportent bénévolement leur concours dans toutes les missions de l’arboretum.

Conseil d'administration

Le Conseil d’administration du CCEAME se compose de 9 membres.

Bureau
Mr Guy Joulin

Président du CCEAME, Botaniste et Responsable scientifique de l’Arboretum

Mr Volker Gerschwitz

Vice-président du CCEAME,  Secrétaire technique du CCEAME

Mr Philippe MORIO

Trésorière du CCEAME

Mme Nathalie BOYER

Secrétaire et Trésorière adjointe du CCEAME

Les autres membres du conseil d’administration 

Consultant pédagogique de l’arboretum

La Commune est un partenaire par le biais d’une subvention et d’un accompagnement sur les projets portés par l’Association.

Les prémices de l’Arboretum remontent aux années 1980. Après la recherche de différentes orientations sur l’environnement, les objectifs du CCEAME sont entièrement axés sur le développement, l’enrichissement de l’Arboretum et des vergers. Le mas Roussillon a une particularité, celle de posséder deux terres complètement différentes: – sur le plateau une terre à vigne peu calcaire essentiellement occupée par l’arboretum, une collection de 52 cépages et une oliveraie, toutes deux classées Collection Nationale du Languedoc-Roussillon- en partie basse dans la salanque, une terre riche et profonde où sont plantés les vergers de variétés anciennes.Les collections de végétaux correspondent toutes à des plantes de climats méditerranéens. Les vergers regroupant des espèces et variétés traditionnelles du Roussillon, sont reconvertis en Conservatoire de variétés anciennes plus ou moins abandonnées, parfois perdues en culture, au cours des décennies.L’ensemble représentant près de 1600 espèces végétales, forme un outil pédagogique, fleuron d’une ville au passé agricole, maraîcher, fruitier et viticole.

Agréments

Vu le Code de l’environnement, notamment ses articles L.141-1; R.141-1 à R.141-20;
Vu le décret n°2011-832 du 12 juillet 2011 du ministère de l’écologie
Vu l’arrêté du 12 juillet 2011 du ministre de l’écologie.
Vu la demande de renouvellement du 20 septembre 2019
Vu l’avis favorable en date du 24 octobre 2019, de M. le Procureur Général près la Cour d’Appel de Montpellier;
Vu l’avis favorable en date du 9 décembre 2019, de M. le Directeur régional de l’environnement, de l’aménagement et du logement Occitanie;
Considérant que les conditions de la demande d’agrément du CCEAME répondent aux textes susvisés, que ses actions sont conséquentes et ont un lien direct avec la protection de l’environnement dans le département des Pyrénées Orientales, en particulier ce qui concerne la biodiversité;
 
Le CCEAME, dont le siège se situe Mas Roussillon route de Villelongue 66140 Canet en Roussillon, est agréé au titre de la protection de l’environnement dans le cadre géographique des Pyrénées-Orientales.

Dons

Le C C E A M E, association loi de 1901, peut recevoir des dons et legs. Elle remplit les conditions lui permettant de délivrer les reçus ouvrant droit aux réductions d’impôts prévues.
Les adhérents ou bienfaiteurs peuvent également faire un don en espèces de la valeur d’un arbre qui s’ajoute aux collections. S’il le souhaite, le nom du donateur peut être inscrit sur la
plaque d’identité botanique de la plante. Bien entendu les dons restent assujettis aux règles de la législation des impôts, c’est-à-dire
déduits à hauteur de 66% de vos revenus.

Nous précisons que les revenus tirés de la vente de produits agricoles restent accessoires